germany-allemagne-2014-coupe-du-monde-2014-

L'Equipe d'Allemagne de football (en allemand : Deutschland Fussballnationalmannshaft, oui c'est long, on dit "Mannschaft" pour faire plus court) est une des équipes les plus régulières du monde, qui totalise huit finales pour quatre victoires en Coupe du Monde et six finales pour trois victoires en championnat d'Europe. Efficace, disciplinée, souvent surnommée le "rouleau compresseur", l'Allemagne a toujours impressionné dans la planète du football. Elle a peu de stars (à part Franz Beckenbauer, dit le "Kaiser", défenseur latéral de son état, on ne peut pas dire qu'elle regorge de légendes) mais compte sur des joueurs déterminés et raisonnablement talentueux pour mener à bien ses ambitions. Le football allemand, c'est en fait une mécanique impeccablement bien huilée, et cela depuis X générations.

Que les footballeurs allemands soient des battants au mental d'acier, c'est donc un fait qui remonte à... ma foi, je ne sais pas. Ils naissent comme ça sans doute. Qu'ils soient l'objet de fanfictions classées "Adultes" (rating M, comme on dit dans le milieu), ça, en revanche, c'est un fait bien plus récent.

J'ai déjà parlé de Götzeus, cette charmante bromance née dans le football allemand. Si elle a été très populaire et continue d'avoir un certain succès, elle est loin d'être la seule. Schweinski (Bastian Schweinsteinger/Lukas Podolski) et Hömmels (Mats Hummels/Benedikt Höwedes) sont par exemple des "couples" allemands assez sollicités dans les fanfictions sur le football.

Et il y en a bien d'autres encore. Le frétillant Thomas Müller est transi d'amour devant Miroslav Klose, le vétéran de la Mannschaft, pendant que Philipp Lahm, l'honorable capitaine du groupe, vit une passion incandescente avec le gardien au regard de glace, j'ai nommé Manuel Neuer. Enfin, il n'est pas rare de voir Mesut Özil, le footballeur germano-turc de la joyeuse bande, faire des choses pas très catholiques avec Sami Khedhira, lui d'origine tunisienne (on voit d'ailleurs que les deux joueurs "exotiques" de l'équipe allemande sont mis ensemble, pas du tout raciste, non non).

En fait, les couples sont plus ou moins attitrés. Schweinsteinger est systématiquement amoureux de Podolski, et tous deux sont les rigolos de l'équipe, les blagueurs un peu lourdingues qui persécutent leur entourage. Thomas Müller est l'éternel gamin immature qui bave d'admiration devant Klose, le "papa" du groupe et la voix de la sagesse (sagesse qu'il perd quand il s'agit d'aller flirter et plus avec Müller). Philipp Lahm, en tant que capitaine responsable, essaie de conserver de l'ordre dans ses troupes, mais ne résiste jamais à l'amour de sa vie, Manuel Neuer, qui a toujours des lubies bizarres autour du Nutella (why ? Je n'en sais fichtrement rien). Etc, etc.

Il y a ainsi des schémas récurrents qu'on trouve dans la plupart des fanfics écrites à propos de la Mannschaft. Eventuellement, on peut trouver des petits changements : Manuel Neuer est amoureux de Thomas Müller au lieu de Philipp Lahm, mais a encore et toujours une obsession étrange pour le Nutella. Mais la plupart du temps, les couples sont quasi officiels, à croire que les joueurs allemands ont annoncé leurs fiançailles dans la réalité.

Il y aussi les membres de la Mannschaft qui eux n'ont presque JAMAIS droit à une histoire d'amour. André Schürrle, par exemple. Grand ami de Marco Reus et de Mario Götze, il assiste paisiblement à leur aventure amoureuse, les conseille voire les réconcilie quand il y a des disputes, mais lui ? Rien, nada. Il évolue en solitaire au milieu d'une équipe de joueurs qui sont à peu près tous casés entre eux, et il le vit très bien. Idem pour Toni Kroos et Jérome Boateng. Je ne comprends pas, ils ne sont pas plus laids que les autres, pourquoi ils sont toujours solo, à regarder les autres afficher leurs amours à la vue de tous ?

Bref, la Mannschaft est l'objet de fantasmes assez... précis. Il y a des couples que l'on veut retrouver à chaque fois, point barre. On ne discute pas. Néanmoins, il y a des fics très drôles qui ont été écrites à leur sujet et qui jouent notamment sur ces couples un peu clichés.

Et sinon, quid des copines des joueurs dans ces fics ? Elles ne sont que rarement évoquées, mais quand elles le sont, les pauvres sont cocufiées comme jamais... De toute façon, elles sont là pour l'argent et la célébrité, donc pas de pitié pour ces michetonneuses ! (Conclusion pas du tout mysogyne...)