Le football est le sport le plus populaire du monde, et ses stars sont richissimes et adulées. Les footballeurs sont vues avec de sublimes créatures à leurs bras, les WAGs (Wives And Girlfriends) mais beaucoup de leurs fans n'ont que mépris pour ces ravissantes jeunes femmes... Les compagnes des footballeurs sont en effet régulièrement soupçonnées d'être cupides et intéressées, car tout le monde sait que les jolies filles n'attendent que de l'attention et de l'argent dans la vie (sexisme, quand tu nous tiens...).

Bref, quelques fans vont jusqu'à imaginer que les joueurs de foot, fatigués de leurs douces moitiés rongées par la cupidité, vont rechercher ailleurs tendresse et affection... Et qu'est-ce que ce "ailleurs" ? Le vestiaire, pardi. Entre coéquipiers, on se comprend et on se soutient. Un climat de confiance s'installe facilement, et une forte amitié glisse subtilement vers quelque chose de plus fort... Bien sûr, seuls les footballeurs les plus séduisants sont l'objet de tels fantasmes. Bizarrement, aucun fan n'a jamais cherché à savoir si Ribéry avait une quelconque histoire avec un autre joueur.

Un des cas les plus célèbres de "fanship" (le fait de mettre deux personnes réelles ou fictives ensemble) reste Götzeus. Comprenez le duo de footballeurs Mario Götze et Marco Reus. J'avoue, moi-même, j'ai eu un petit faible pour cette belle amitié... 

Mario Götze et Marco Reus sont tous les deux jeunes, talentueux, mignons et Allemands. Ils font connaissance en équipe nationale. Le courant passe tout de suite, malgré leurs trois ans d'écart (Götze a 19 ans quand Reus en a 22). Mêmes goûts musicaux, même humour, même joie de vivre... C'est charmant. Reus est long, mince et blond, Götze est petit, baraqué et brun, aussi bronzé que son acolyte a le teint pâle.

En 2012, l'hystérie grandit à leur sujet. Marco Reus débarque au Borussia Dortmund, le club où évolue déjà Mario Götze. Et rapidement, la complicité des deux garçons est évidente. Sur le terrain, ils forment un duo d'attaque redoutable. Ils ont même leur petite célébration de but personnelle... En dehors du terrain, ils traînent ensemble, font tous les deux la couverture d'un magazine de mode...

A-gW6KuCcAA6afK

Un jour, en 2013, c'est le drame. Alors que tout semble aller pour le mieux, il est révélé que Mario Götze a signé avec le Bayern Munich, le club rival du Borussia Dortmund ! Grande colère des fans, tandis que Marco Reus défend de son mieux son grand ami. Il révèle même avoir pleuré en apprenant la décision de Götze, mais affirme qu'il faut respecter son choix, que chacun est libre de faire ce qu'il veut.

Et la séparation a lieu. Les deux amis jurent de se revoir lors de la Coupe du Monde, où ils joueront ensemble sous les couleurs de l'Allemagne. Hélas, Reus est blessé la veille de la grande compétition, Götze part sans lui. Mais l'histoire est tout de même belle. Car Götze met le but de la victoire en finale et le dédie à Marco Reus. On le voit même arborer à la remise de la coupe le maillot de son ami absent. C'est pour tout le monde une touchante preuve d'amitié, pour certains fans hystériques celle incontestable d'une passion brûlante entre les deux jeunes footballeurs.

Mais après la Coupe du Monde, les contacts entre Reus et Götze se font de plus en plus rares et discrets. Reus a au Borussia Dortmund de nouveaux amis, comme le sémillant Pierre-Emerick Aubamayang. Et même si Götze revient en 2016 à son club d'origine, après avoir raté sa carrière au Bayern Munich, ce n'est plus la même chose. La complicité très forte qu'il existait entre Reus et Götze a plus ou moins disparu. Götzeus est mort, la bromance la plus glamour du football allemand s'est éteinte. Seuls quelques fans assidus continuent d'y croire.

Y a-t-il vraiment eu une tendresse amoureuse entre les deux jeunes gens ? Je ne pense pas. Leur amitié était extrêmement médiatisée, et si elle était sincère au départ, elle a très vite perdu de son naturel. Néanmoins, certains fans ont cru dur comme fer à une histoire d'amour entre eux deux, et y croient aujourd'hui encore fermement (même si la communauté Götzeus est de moins en moins active).

Il y a eu entre 2012 et 2014 beaucoup de fanfictions sur Marco Reus et Mario Götze. La plupart reposait sur le même principe : Götze est le gamin insouciant et presque immature, Reus le jeune homme responsable et protecteur. Très souvent, Reus est assez torturé : il fait office de grand frère auprès de Götze, et ses sentiments passionnés pour ce dernier le dérangent. "Non, je ne peux pas, il me fait confiance, il ne m'aime pas comme ça..." Götze, de son côté, est amoureux comme peut l'être un adulescent encore naïf et ne comprend pas les réactions de Reus. Surtout que généralement, viennent s'ajouter à leur romance les problèmes d'homophobie. Eh oui, dans le milieu macho du foot, pas facile d'être un couple de footballeurs gays...

Certaines fanfictions vont plus loin, faisant de Reus un adepte secret du sadomasochisme qui aime et torture à la fois l'innocent Götze (là, c'est Fifty Shades of Grey version homosexuelle).

Et enfin, une poignée de fanfics nagent dans les délires les plus... sordides. Parce que parfois, tous les footballeurs du club de Reus et Götze sont gays et ne rêvent que de se taper tout ce qui bouge, en premier lieu le jeune Götze, si attirant avec sa mine de poupon et ses grands yeux chocolat enfantins (pas du tout malsain comme attirance). L'ambiance doit être bizarre dans le vestiaire quand même. Surtout qu'un rien les excite ("Mmmh... cette manière qu'il a de bouger son c** à l'entraînement..."). Comme si les hommes avaient sans cesse des pulsions, H24. Régulièrement, dans ces fics, le pauvre Götze est victime d'une tentative de viol de la part d'un coéquipier particulièrement libidineux (c'est souvent Robert Lewandowski, le ténébreux Polonais de l'équipe), Reus le sauve et le console, ils s'avouent leurs sentiments, et ça part tranquillement en scène de sexe.

Franchement, je plains Robert Lewandowski s'il lui est déjà arrivé de lire ces fics (j'espère que non). C'est presque toujours lui le méchant pervers de l'histoire, violeur par dessus le marché. Sympa, comme statut.

Sinon, un truc qui m'a fréquemment dérangée, c'est le rôle réservé à Ann-Kathrin Vida, la petite-amie de Götze dans la vraie vie. On est libre de fantasmer sur son copain, mais ce n'est pas une raison pour la faire passer pour une poufiasse. J'ai lu des choses ignobles sur elle, des gens qui la traîtaient de tous les noms sans même la connaître, tout ça parce que selon eux, elle se met entre Götze et Reus. Il faut vraiment que certains arrivent à faire la différence entre la réalité et leurs fantasmes. Ce qui se passe dans les fanfics reste de la fiction. Ann-Kathrin Vida a droit à un peu de respect, rien ne nous permet de dire que c'est une fille vénale, mesquine, jalouse et possessive, prête à tout pour séparer Götze et Reus.

Ann-Kathrin Vida, haïe des fans de Gotzeus

Bref... il faut faire attention quand on écrit sur des personnes réelles. On ne peut pas dire n'importe quoi sur eux, sinon c'est de la diffamation ou de l'injure. C'est puni par la loi.

Enfin, Götzeus, ça demeurera une jolie petite histoire d'amitié dans le football (ou plus, si vous voulez...).